Lois régissant les expertises médicales - Expertises Medicales
16696
page-template-default,page,page-id-16696,bridge-core-2.5.9,qode-page-transition-enabled,ajax_fade,page_not_loaded,, vertical_menu_transparency vertical_menu_transparency_on,qode-title-hidden,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-24.4,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-6.4.2,vc_responsive,elementor-default,elementor-kit-5,elementor-page elementor-page-16696

LOIS RÉGISSANT LES EXPERTISES MÉDICALES

Loi du 5 juillet 1985, (dite ``loi BADINTER``)

Relative aux accidents de droit commun impliquant un véhicule terrestre à moteur, c’est-à-dire en général les accidents de la route. Le médecin désigné par l’assureur avertit la victime quinze jours à l’avance, et l’informe sur la possibilité de se faire assister par un médecin de son choix. Le rapport est adressé à l’assureur et à la victime.

Loi du 4 mars 2002, (dite ``Loi KOUCHNER``)

Relative entre autres aux droits des usagers du système de santé.

En matière contractuelle

Assurances de personnes, le contrat est la loi des parties.

Décret n° 2002-886 du 3 mai 2002

Relatif aux Commissions Régionales de Conciliation et d’Indemnisation (CRCI) des accidents médicaux, des affections iatrogènes et des infections nosocomiales prévues à l’article L.1142-5 du code de la santé publique

Décret n° 2002-638 du 29 avril 2002

Relatif à l’Office National d’Indemnisation des Accidents Médicaux (ONIAM), des affections iatrogènes et des infections nosocomiales, institué par l’article L. 1142-22 du code de la santé publique

Décret n° 2002-656 du 29 avril 2002

Relatif à la Commission Nationale des Accidents Médicaux prévue à l’article L. 1142-10 du code de la santé publique