Indemnisation d'une victime de hernie discale et expertise médicale
19661
post-template-default,single,single-post,postid-19661,single-format-standard,bridge-core-2.5.9,qode-page-transition-enabled,ajax_fade,page_not_loaded,, vertical_menu_transparency vertical_menu_transparency_on,no_animation_on_touch,qode-title-hidden,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-24.4,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-7.3,vc_responsive,elementor-default,elementor-kit-5,elementor-page elementor-page-19661
Expertise médicale et indemnisation d'une victime de hernie discale

Expertise médicale et indemnisation d’une victime de hernie discale

Expertise médicale et indemnisation d'une victime de hernie discale

Expertise médicale et indemnisation d'une victime de hernie discale

Une atteinte de la colonne vertébrale peut être à l’origine des irritations des nerfs environnants, d’un engourdissement ou de douleur des membres, en l’occurrence les jambes ou les bras. C’est par exemple le cas de la hernie discale, un trouble associé à une douleur intense et une incapacité fonctionnelle de sa victime. Dans tel cas, la demande d’indemnisation d’une victime d’hernie discale devrait être préparée avec le Dr Didier Dubois, médecin expert indépendant. Une expertise médicale sera ensuite organisée afin de pouvoir valider et chiffrer les préjudices correspondant.

Qu’est-ce qu’une hernie discale ?

La hernie discale désigne l’affection due à la fissure ou rupture d’un disque (sous-forme de coussin « caoutchouteux ») entre deux vertèbres. La hernie elle-même signifie saillie d’un organe (une partie du disque) hors de sa position naturelle. Le disque intervertébral exerce une compression sur les nerfs et provoque une forte douleur dans un bras, ou bien le bas du dos, une cuisse, une jambe voire jusqu’au pied.

Examen clinique réalisé par le médecin expert de l’assurance lors d’une expertise médicale d’une patiente souffrant d’une hernie discale au bas du dos. Faisant partie de la procédure, cet examen permet d’évaluer le degré de la douleur et l’incapacité fonctionnelle de la patiente afin de pouvoir chiffrer ses préjudices.

Quels sont les séquelles d’une hernie discale ?

En cas de mauvaise prise en charge et de traitement inadéquat, la hernie discale peut laisser des séquelles telles que :

    • des troubles moteurs:
      • difficultés à uriner voire une rétention d’urine,
      • difficulté à déféquer, paralysie du sphincter de l’anus, incontinence,
      • troubles liés à l’érection,
      • perte de réflexes au niveau des jambes,
      • troubles moteurs : parésie ou paralysie.
    • le passage à une lésion chronique : une souffrance quasi-permanente due à la hernie discale. La hernie chronique touche souvent les sujets en surpoids, les personnes qui ne pratiquent aucun exercice physique régulier, ceux souffrant de dépression ou de stress permanent,
    • la faiblesse d’un bras (perte de force) ou d’une jambe (difficulté à marcher sur la pointe ou le talon) lorsque la compression du nerf est grave.

Quels sont les droits de la victime d’une hernie discale?

Tout comme les autres victimes des accidents corporels, les personnes souffrant de hernie discale ont le droit :

    • d’être prises en charge médicalement et avoir les soins nécessaires dès l’apparition des symptômes,
    • d’être accompagnées pendant la période d’incapacité partielle ou totale,
    • de jouir d’un arrêt de travail suite à une hernie discale dont la durée est en fonction de son état de santé,
    • faire une demande d’indemnisation de hernie discale,
    • de bénéficier de l’assistance du Dr Dubois, médecin expert en indemnisation des dommages corporels, durant toutes les démarches d’indemnisation,
    • de contester les conclusions d’une expertise médicale de hernie discale si celles-ci ne leur sont pas favorables,
    • d’entamer ensuite une demande de contre-expertise.

Est-ce que je peux travailler avec une hernie discale ?

La réponse est oui. Vous pouvez travailler avec une hernie discale lombaire si l’intensité et la fréquence de la douleur restent supportables. En tout cas, vous devez être sélectif par rapport au choix du travail. Privilégiez les fonctions plutôt sédentaires ou avec très peu de déplacements en voiture. Citons par exemple le métier du commerce, du web… ceux que vous pouvez réaliser à domicile (graphistes, comptables, rédacteurs, blogueur…).

A éviter : les tâches répétitives, celles qui exigent une force physique (manutention, transport de marchandises…), celles qui s’effectuent en position assise prolongée qui sollicitent la colonne vertébrale et les muscles du dos. Choisissez d’éviter également les tâches pouvant générer du stress ou de mauvaises relations avec votre entourage pour ne pas risquer d’aggraver les troubles.

Est-ce que la hernie discale est reconnue par la MDPH ?

Une victime de hernie discale peut demander une reconnaissance de son problème de santé ou de son handicap auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées MDPH. Qu’il s’agisse d’une personne sans emploi ou d’un travailleur, quelle que soit sa qualité, la demande de reconnaissance peut ouvrir droit à l’obtention d’une pension invalidité suite à une hernie discale ou une rente d’accident de travail ayant causé une hernie discale.

La MDPH est l’endroit où la victime s’adresse pour les démarches en rapport avec une situation de handicap. Dans l’article 114 de la loi n°2005-102 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, le handicap se définit ainsi :

« Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant. »

Quelles sont les conditions d’indemnisation d'une victime de hernie discale?

Afin de pouvoir bénéficier d’une indemnisation en cas de maladie professionnelle :

    • la hernie discale doit être reconnue comme étant une maladie professionnelle,
    • la pathologie doit figurer dans la liste des maladies professionnelles si elle remplit les critères,
    • le patient est soumis à un diagnostic clinique médical pour justifier si la pathologie est liée à la hernie discale,
    • la victime ou ses proches informe l’employeur, la CPAP ainsi que la compagnie d’assurance dès la survenue de la lésion ou l’incapacité à se déplacer et à travailler,
    • la victime décrit les circonstances pouvant être à l’origine du traumatisme (au cours d’une activité professionnelle, lors d’un accident de circulation, une maladie ou une agression…),
    • elle réunit toutes les preuves de soins et traitement déjà effectués (les certificats médicaux délivré par l’hôpital ou le médecin traitant), les comptes rendus des interventions (chirurgie, kinésithérapie, rééducation…), les imageries (radiographies, scanner, IRM…), les comptes rendus de spécialistes,
    • la victime rédige sa lettre de doléances, avec l’aide du Dr Dubois, décrivant ainsi sa difficulté à vivre, ses souffrances au quotidien depuis la survenue de sa hernie discale,
    • elle rédige une demande d’indemnisation d’une victime de hernie discale,
    • son cas doit être discuté durant l’expertise médicale avec l’expert de l’assurance et le Dr Dubois, son médecin expert de recours.
Expertise médicale Hernie Discale

Discussion sur la manière de chiffrer les préjudices d’une patiente lors d’une expertise médicale après examen médical de la patiente et de son cliché radiographique. La présence d’un médecin conseil de victimes est indispensable dans un cas similaire afin que l’évaluation et le chiffrage des préjudices se déroulent de manière le plus juste possible.

Quels sont les préjudices indemnisables en cas de hernie discale ?

Une fois reconnue comme maladie professionnelle, l’incapacité générée par la hernie discale, qu’elle soit temporaire ou permanente, reste indemnisable. Les préjudices correspondants sont:

    • Souffrances endurées (Pretium doloris),
    • Préjudice lié à l’incapacité fonctionnelle partielle ou totale,
    • Préjudice d’agrément (perte de possibilité de loisirs, de pratiquer des sports…),
    • Préjudice sexuel (gêne ou perte de possibilité d’une vie sexuelle normale).

Quel est le barème et le taux d'invalidité pour une hernie discale ?

Ce barème est donné à titre indicatif et ne correspond pas à un taux d’invalidité d’hernie discale non-opérée précis. Il propose des fourchettes de taux d’incapacité selon la gravité du cas :

Degré du taux d’incapacité

Degré de sévérité Pourcentage de taux %Fourchette d’indemnisation
Forme légère1 à 1510 000 à 25 000 €
Forme modérée20 à 4520 000 à 40 000 €
Forme importante50 à 75100 000 à 150 000 €

Barème indicatif de souffrances endurées (pretium doloris)

Pretium doloris Préjudices esthétiques (1 à 7) Degré de préjudicesMontant estimatif en Euros
1/7Très légerjusqu'à 1 500
2/7Léger1 500 à 3 000
3/7Modéré3 000 à 6 000
4/7Moyen6 000 à 10 000
5/7Assez important10 000 à 22 000

Barème financier indicatif d’indemnisation d’AIPP ou DFP

Taux d’AIPP = DFPFourchette d’indemnisation en euro
15%10 000 à 25000
25%20 000 à 40 000
50%100 000 à 150 000

Inspirés du droit commun, ces chiffres sont donnés à titre indicatif et ne sont pas systématiquement valables à tous les cas de hernie discale. Chaque cas sera chiffré selon un barème approprié et en fonction des Cours d’Appel, de la législation sociale en vigueur et des contrats.

Objectif et déroulement d’une expertise médicale et indemnisation d’une victime de hernie discale avec le Dr Dubois

Le principal objectif d’une expertise médicale est de faire reconnaître et de chiffrer les préjudices causés par l’hernie discale et par conséquent, d’obtenir une indemnisation correspondante. L’expertise médicale d’une victime de hernie discale est aussi de faire bénéficier des différentes prises en charge pendant la période d’inaptitude au travail suite à une hernie discale. Dirigé par le médecin expert de l’assurance et en présence du Dr Dubois, médecin expert de la victime, l’expertise médicale se déroule comme suit:

    1. Présence des parties concernées au rendez-vous d’expertise médical : la victime et le Dr Dubois, son médecin expert médical d’un côté, le tiers responsable de l’accident d’un autre (s’il s’agit d’un accident avec une mise en cause) ainsi que les deux experts ou éventuellement l’avocat de la partie adverse,
    2. Présentation des intervenants, leurs fonctions, définition du champ d’expertise par le médecin expert de l’assurance,
    3. Vérification et résumé des informations socioprofessionnelles de la victime,
    4. Rappel des faits et circonstances pouvant être à l’origine de l’hernie discale s’il y en avait,
    5. Résumé de l’évolution de la pathologie, rappel sur les soins et traitements médicaux effectués,
    6. Réception des doléances de la victime,
    7. Examen clinique de la victime par le médecin expert,
    8. Discussion médico-légale, évaluation et chiffrage des préjudices,
    9. Rédaction du pré-rapport pour lecture par les parties concernées,
    10. Vérification par le Dr Dubois de la conformité de l’évaluation des préjudices avec l’état de santé actuel de la victime,
    11. Rédaction du rapport d’expertise définitif après consultation de la partie de la victime,
    12. Dépôt du rapport d’expertise au service médical de la caisse d’assurance de la victime dans un délai fixé par la loi, ou au service médical de l’assureur, ou au tribunal.

En amont et en aval de la procédure, le Dr Dubois prend en charge l’organisation du dossier du patient. Ce dernier peut, à tout moment, le contacter par e-mail ou par téléphone pour être au courant de l’avancement de son dossier.

32 Commentaires
  • BS Posté à 17:12h, 16 mai Répondre

    Bonjour j’ai deux hernies discales dont une qui s’est calcifiée et qui semble écraser les nerfs
    il faudra certainement opérer ?
    J’ai peux demander être reconnu personne handicapé ?

    • Dr Dubois Posté à 08:27h, 23 mai Répondre

      Chère Madame SB,

      Je vous remercie d’avoir partagé votre situation avec moi.

      Je comprends que vous êtes confrontée à deux hernies discales, dont l’une semble être calcifiée et exercer une pression sur les nerfs. Vous vous demandez si une intervention chirurgicale sera nécessaire dans votre cas. De plus, vous vous interrogez sur la possibilité de demander la reconnaissance de votre statut de personne handicapée.

      Pour répondre précisément à vos questions et évaluer au mieux votre situation médicale, je vous encourage à me contacter directement par téléphone au 02 47 05 42 72. Je suis facilement joignable et disponible pour discuter plus en détail de votre dossier et répondre à toutes vos interrogations. Ensemble, nous pourrons examiner les résultats de vos examens médicaux, évaluer les options de traitement appropriées à votre situation et discuter de la possibilité de demander la reconnaissance de votre statut de personne handicapée.

      Votre bien-être est ma priorité, et je suis là pour vous offrir mon expertise et mon soutien. N’hésitez pas à me contacter aux heures qui vous conviennent le mieux afin que nous puissions discuter de votre situation plus en détail.

      Je reste à votre disposition pour toute précision supplémentaire et je vous assure de mon engagement à vous accompagner dans votre parcours de soins.

      Sentiments dévoués,

      Dr Didier Dubois

      • B...d Posté à 08:24h, 26 mai Répondre

        Bonjour Docteur,

        J’ai souffert d’une d’une hernie discale depuis le ****** et actuellement toujours en prolongation jusqu’au ****** .J’ai été complètement bloqué du dos et impossible de poser le pied droit au sol. Des douleurs insupportable du dos jusqu’au pied avec une paralysie partielle de trois doigts de pied. J’ai suivi des soins comme de la kiné, balnéo, anti-inflammatoires, repos, marche, piscine et infiltration radio guidé. Aujourd’hui, mon hernie n’est pas opérable selon le neurochirurgien car il y a du mieux physiquement puisque j’ai retrouvé ma mobilitée. Mon hernie se résorbe. Malheureusement, la douleur revient légèrement et persiste dans le dos en permanence surtout quand j’arrête de prendre les médicaments. Je continue mes séances mais rien ne soulage complètement.J’ai fait une demande de maladie professionnelle et MDPH sans indemnisation, c’est juste pour reprendre mon poste avec des aménagements. Néanmoins, l’employeur veut me mettre inapte suite à cette pathologie incompatible à mon poste sans m’avoir revu. Ce courrier a été envoyé à la médecine du travail pour qu’elle fasse le nécessaire. A-t-elle le droit de le faire même si je demande un mi temps thérapeutique conseillé par mon médecin traitant ?
        J’ai ** ans et je me fais du soucis pour mon avenir professionnel. Pouvez me conseiller et m’aider.

        • Dr Dubois Posté à 09:16h, 27 mai Répondre

          Bonjour,

          J’ai bien reçu votre demande.

          N’hésitez pas à m’appeler pour toute précision concernant votre dossier, je suis facilement joignable et disponible pour vous répondre directement au téléphone de préférence le matin ou tard le soir.

          Sentiments dévoués.

          Dr DUBOIS.

    • CF Posté à 14:09h, 31 mai Répondre

      Bonjour je suis assistante maternelle j étais opéré d une hernie discale en mars j étais en arrêt deux mois j ai vu le médecin de travail avant ma reprise il m a mi interdiction de prendre des bébés plus de 9 kg j ai juste encore droit a des grands qui marchent ou qui scolaires.ai je droit a faire une demande de MDPH.? merci

      • Dr Dubois Posté à 08:08h, 03 juin Répondre

        Bonjour, vous pouvez faire une demande à la MDPH pour obtenir une reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) en raison de vos limitations après votre opération de la hernie discale. Cela pourrait vous aider à obtenir des aménagements de poste et des aides spécifiques. Pour cela, vous devez remplir un dossier et fournir un certificat médical détaillant vos restrictions. Contactez la MDPH de votre département pour entamer les démarches.

  • SS Posté à 20:49h, 03 juillet Répondre

    Bonjour, je suis en arrêt de travail depuis le ** juillet **** pour sciatique par hernie discale…. Opéré en fev ****….mais depuis toujours des douleurs de sciatiques et douleurs dans bas du dos…. J’ai un traitement de fond… Mais très compliqué de gérer la douleur…

    • Dr Dubois Posté à 14:34h, 10 juillet Répondre

      Bonsoir Madame SANNIER,

      Je suis navré d’apprendre que vous continuez à souffrir malgré votre opération et le traitement en cours. Votre situation est évidemment très difficile, et je comprends que gérer la douleur soit un défi de taille pour vous.

      N’hésitez surtout pas à me contacter pour discuter plus en détail de votre cas. Je suis facilement joignable et je serai plus qu’heureux de vous aider à naviguer dans ce parcours compliqué. Il est possible que nous devions revoir votre traitement pour mieux contrôler votre douleur.

      En attendant, essayez de rester aussi confortable que possible et sachez que vous n’êtes pas seul dans cette épreuve. Nous ferons tout notre possible pour améliorer votre situation.

      Mes meilleures pensées vous accompagnent.

      Sentiments dévoués.

      Dr DUBOIS.

  • Dubois Posté à 12:29h, 07 juillet Répondre

    Bonjour monsieur Dubois,

    Mon mari ****** ****** est opéré en ce moment d’une hernie discale. Il est ********* dans la fonction territoriale. Il s’agit donc d’une maladie professionnelle et nous avons fait une demande de citis mais l’on me dit que c’est long pour la reconnaissance (commission, médecin agréé,ect) et dans 2 mois, il est en demi-traitement en salaire. Pouvez-vous me dire si c’est normal ? Merci d’avance. I.D

    • Dr Dubois Posté à 14:28h, 10 juillet Répondre

      Bonsoir Madame DUBOIS,

      Oui, malheureusement c’est normal. En effet, le processus de reconnaissance d’une maladie professionnelle peut malheureusement être long. Il comprend plusieurs étapes dont l’évaluation par un médecin agréé et le passage en commission. Ces étapes sont nécessaires pour évaluer correctement chaque cas et pour s’assurer que tout est en règle.

      Cependant, je comprends que cette situation puisse causer des incertitudes financières pour votre famille, en particulier lorsque votre mari passe à un demi-salaire. Si vous rencontrez des difficultés dans le domaine de l’indemnisation, je vous encouragerais à me contacter directement par téléphone pour vous soutenir pendant cette période.

      Sentiments dévoués.

      Dr. Dubois

  • AP Posté à 03:10h, 07 août Répondre

    Bonjour,
    J ai une hernie cervical hypertalgique et doit m’opérer dans peu de temps (exérèse total et prothèse du disque). Je sors de 4 mois d’arrêt maladie, ayant des douleurs paralysantes intenses et sous traitement médicamenteux pallier 3, ma.demande RQTH est en cours. Mais Je me suis fait licencier directement de mon poste de manager en entreprise d’assurance pour cause reele et serieuse. Je me retrouve aujourd’hui non seulement dans la douleur et le stress de l’opération mais en plus je dois gérer mon chômage imminent et tous les problemes financières qui s’accompagnent. Comment puis-je m’en sortir de cette situation ? Quelles sont les solutions possibles ?
    Vous remerciant d’avance de vos conseils.

    • Dr Dubois Posté à 10:51h, 07 août Répondre

      Bonjour,

      Je comprends la complexité et le stress de votre situation. Avoir une hernie cervicale hypertalgique est en soi un défi, mais devoir également gérer le licenciement et ses conséquences financières peut être très difficile.

      Il y a cependant des solutions possibles pour vous aider. N’hésitez pas à m’appeler au 02 47 05 42 72 pour toute précision concernant votre dossier, je suis facilement joignable et disponible pour vous répondre directement au téléphone.

      Sentiments dévoués.

      Dr DUBOIS.

  • KR Posté à 22:45h, 26 septembre Répondre

    Bonsoir Docteur Dubois

    Je viens de voir des témoignages concernant la maladie Hernie discale.

    Je suis couchée depuis le ** septembre à cause d une hernie discale qui c est aggravée en asiatique.

    Depuis ce jour jusqu’à aujourd’hui je souffre, j’ai une douleur atroce, je ne peux pas marcher ni m assoir.

    Je ne prends que des antalgiques qui me calment quelques heures seulement. Je suis souffrante.

    Mon médecin traitant m’a mis arrêt maladie du ** septembre au ** octobre. Je voudrai savoir si elle peut renouvellement l arrêt parce que je sais que je pourrais pas reprendre le travail comme ça.

    Est-ce que je peux faire une demande de travaileur handicapé ? Est-ce j’ai droit ?

    Comment prendre contact avec vous ?

    Je vous remercie d’avance.

    • Dr Dubois Posté à 12:33h, 02 octobre Répondre

      Bonjour Madame,

      J’ai bien reçu votre demande.

      N’hésitez pas à m’appeler pour toute précision concernant votre dossier, je suis facilement joignable et disponible pour vous répondre directement au téléphone.

      Sentiments dévoués.

      Dr DUBOIS.

  • DH Posté à 11:12h, 17 octobre Répondre

    Bonjour
    je me permets de vous solliciter afin d’avoir votre avis . Voila j’ai était maçon de **** à ****. En **** j’ai subit une opération d’un hernies discale L4 L5suite a la manutention lourde toute la journée après ma convalescences et l’avis de la sécurité social il a était juger que je devait reprendre le même métier . Mais après deux ans boom récidive a la même place non opérer à ce jour
    Puis je prétendre a être reconnue MDPH .
    Autre information en ce moment j’exerce le métier de responsable de programme dans l’immobilier qui m’oblige a effectuer environ 40000 kms par an donc très pénible pour mon dos surtout a moins d’un ans de ma retraite .

    • Dr Dubois Posté à 14:15h, 23 octobre Répondre

      Bonjour Monsieur,

      J’ai bien reçu votre demande.

      N’hésitez pas à m’appeler pour toute précision concernant votre dossier, je suis facilement joignable et disponible pour vous répondre directement au téléphone au 02 41 25 26 35 à partir de lundi.

      Sentiments dévoués.

      Dr DUBOIS.

  • LACHENAUD Posté à 17:35h, 07 novembre Répondre

    Bonjour j’avais une Ernie discale qui a explosé qui est venu s’écraser sur la moelle épinière résultats tombé tétraplégique sur le champ opération en urgence résultats disque et plaque en titane C5 C6. Depuis je ne peux plus exercer les métiers que je fesait avant. Passé devant la médecine du travail qui m’a jugé un handicap de moin de 20% je suis juste reconnue travailleur handicapé. Et là depuis deux jours j’ai une douleur très vives en bas du dos et s’amplifie quand je tousse et en position assise j’ai bien peur d’une nouvelle Ernie et a oui mon chirurgien de la ****** m’a dit que j’avais le canal médullaire rétréci que j’aurais sûrement d’une opération si des séquelles reviendrait

    • Dr Dubois Posté à 09:10h, 15 novembre Répondre

      Bonjour,

      J’ai bien reçu votre demande.

      N’hésitez pas à m’appeler pour toute précision concernant votre dossier, je suis facilement joignable et disponible pour vous répondre directement au téléphone.

      Sentiments dévoués.

      Dr DUBOIS.

  • Monsieur K Posté à 01:40h, 18 décembre Répondre

    Bonsoir monsieur dubois.
    Suite à une double hernie discale lombaire suivi d’une sciatique jambe gauche affectant s1 et l5…
    J’ai de sérieuses douleurs au niveau du dessus du pied gauche!nerfs comprimés.
    Fourmillements au dessus et en dessous selon les moments…surtout les soir.
    Je travaille sur un bateau de croisière fluviale entant que chef matelot!
    Et je crois bien que j’ai trop tiré sur la corde!lol
    C’est le cas de le dire…
    C’est du en parti à cause de toute les charges lourdes que je portes.
    Je suis sur ce bateau depuis ****.
    Et cela fait ** ans que je suis dans la compagnie.
    Des mouvements et gestes répétitifs permanents ont fait que j’en suis,arriver à ce stade là.
    Et la dernière fois!
    En date du mois de,septembre **** pendant mon embarquement de ** jours!j’ai entamé une bonne livraison de vin à 07h30 du matin. »environ 200 cartons »
    Qu’il a fallut rentrer d’urgence sur le bateau à 3.
    Ce soir m’a littéralement fini!!!
    J’avais était soigné pour soit-disant une lombalgie la quinzaine d’avant pendant mes repos!mais c’était bien plus grave que cela.
    Ce ci étant dit!
    Je traîne une double hernie discale lombaire déclaré le 3 novembre ****!suite à un irm passé à abbeville.
    Et par la suite j’ai eu le droit à des séances de kiné pour pouvoir résorber les 2 hernies!qui se sont résorber!mais!
    Qui par la suite!dans la continuité!s’est aggravé!en se transformant en sciatique jambe gauche!avec très grosses douleurs de comprimations des nerfs sur le pieds gauche au dessus,ainsi que des douleurs dans la fesse gauche en passant par le dessus de ma jambe gauche.
    L’hernie de droite est stabilisé pour le moment!puisqu’elle dort!d’après mon kiné respectif.
    Mes attentes sont les suivantes:
    Je voudrais faire passer mon handicap entant que maladie professionnel.
    Je suis en arrêt depuis mi-octobre maintenant!
    Et x mois après!toujours sous antalgiques!
    Plus une piqure de cortisone effectué le 1 er décembre!dans le rachis lombaire.
    Sans nette améliorations…
    Après ** jours passé!
    J’ai encore plus mal au niveau des nerfs comprimés sur le pied avant gauche!
    Et dieu sait que je fais les étirements nécessaires…
    Mais en vint…
    Tout les antalgiques possibles et imaginables y sont passé…
    Je revois le rhumatologue le * janvier ****.pour savoir s’il va le repiquer une seconde fous!où si je passe à un autre stade…
    J’entame mon 3 ème mois d’arrêt!
    J’ai besoins de vos conseils monsieur dubois.
    Je veux tour faire dans les règles de l’art.
    Bonne lecture!🙂

  • Kesteloot Posté à 01:45h, 18 décembre Répondre

    Bonsoir
    J’aurai besoin de vos services!suite à une double hernie discale lombaire qui s’est transformé en sciatique irradiant les nerfs de mon pied gauche.
    Je suis chef matelot sur un bateau de croisière fluvial.
    Et j’attaque mon 3 ème mois d’arrêt.
    C’est du en parti au ports de charges lourdes.
    Bonne réception.

  • Abar Posté à 17:01h, 12 janvier Répondre

    Bonjour ,
    j’avais une Ernie discale l5 S1, Suite à un accident du travail, je suis désormais en arrêt maladie et je perçois des indemnités journalières. Les douleurs sont intenses et je ne pourrai plus exercer mon activité dans le bâtiment après la fin de l’arrêt maladie.
    Pouvez-vous me conseiller et comment vous contacter ?
    Bien cordialement

    • Dr Dubois Posté à 08:21h, 12 février Répondre

      Bonsoir,

      J’ai bien reçu votre demande.

      N’hésitez pas à m’appeler pour toute précision concernant votre dossier, je suis facilement joignable et disponible pour vous répondre directement au téléphone au 02 47 05 42 72, de préférence le matin ou tard le soir.

      Sentiments dévoués.

      Dr DUBOIS.

  • nugues Posté à 23:29h, 19 février Répondre

    Bonjour,
    J’ai été opéré d’une hernie discale -L4L5 e n 2019. J’ai eu un accident de la route en 2020, depuis je suis en invalidité cat 2 pour mal de dos et j’ai été licencié suite à cet accident. J’ai de nouveau une hernie discale L4L5. Pouvez-vous me dire si un accident de la route peut provoquer le récidive d’une hernie discale?
    Cordialement

    • Dr Dubois Posté à 12:05h, 20 février Répondre

      Bonjour,

      Une hernie discale survient lorsque le disque intervertébral, qui agit comme un coussin entre les vertèbres, est endommagé et que le noyau interne saillie à travers l’enveloppe externe. Cela peut causer de la douleur, de la faiblesse, ou de l’engourdissement si le disque hernié exerce une pression sur les nerfs environnants.

      Concernant votre question, un accident de la route peut effectivement provoquer une hernie discale ou exacerber une condition préexistante, notamment dans des zones déjà fragilisées ou opérées comme votre cas avec L4-L5. Les forces violentes impliquées dans un accident de voiture peuvent exercer une pression considérable sur la colonne vertébrale, conduisant à de nouvelles blessures ou à l’aggravation d’une hernie discale existante.

      Cependant, chaque cas est unique, et les conséquences d’un accident de la route sur votre colonne vertébrale dépendent de nombreux facteurs, y compris la sévérité de l’accident, votre état de santé général au moment de l’accident, et la manière dont votre corps réagit à l’impact.

      Cordialement.

  • JK Posté à 03:11h, 21 février Répondre

    Bonjour
    J’ai eu mal puis mal à la jambe une douleur telle que je voulais que l’on me coupe ma jambe je me suis écroulé de sol de douleur .j’étais en voyage à l’étranger on m’a emmené d’urgence à l’hôpital et on m’a fait un IRM . Les résultats étaient 3 hernies discales dont 2 que mon corps avaient en partie résorbé . Le neurologue a décidé de me faire 6 infiltrations dans le dos puis au réveil la douleur était identique. Une intervention a été programmée on m’a opéré du dos et enlève 5 cm d’une excroissance. J’ai été rapatrié en France ma jambe gauche sans muscle en haut de la cuisse et insensibilité vers le bas tibia … de nouveau irm le résultat est pincement des autres hernies. Je suis insomniaque car ma jambe me réveille en permanence moi qui n’a jamais eu aucun problème de sommeil. Je ne peux évidemment rien porter de peur que ça empire ou que la douleur à la jambe revienne . À présent je boîte et travailler est une vraie galère . Je ne peux plus conduire car appuyer sur l’embrayage me fait mal dans la jambe à nouveau . Enfin je suis épuisé je me sens à présent diminué fortement et je ne sais plus trop quoi faire .
    Merci de ma voir lu

    • Dr Dubois Posté à 07:11h, 26 février Répondre

      Bonsoir,

      J’ai bien reçu votre demande.

      N’hésitez pas à m’appeler pour toute précision concernant votre dossier, je suis facilement joignable et disponible pour vous répondre directement au téléphone au 02 47 05 42 72, de préférence le matin ou tard le soir.

      Sentiments dévoués.

      Dr DUBOIS.

  • P.V Posté à 19:01h, 19 avril Répondre

    Bonjour,
    J’ai une hernie discale L5S1 qui me compresse le nerf sciatique, la douleur est intense que cela me bloque la motricité, il y a des jours ou je peux marcher normalement et quelques heures plus tard je suis obligé de me maintenir a tout ce que je trouve ceci me porte aussi sur la santé mentale, je suis passé devant le médecin avec l’IRM qui lui m’a fait la demande de dossier de maladie professionnelle, que dois-je faire je suis dans le désarroi.

    • Dr Dubois Posté à 07:51h, 22 avril Répondre

      Bonjour,

      J’ai bien reçu votre demande.

      N’hésitez pas à m’appeler pour toute précision concernant votre dossier, je suis facilement joignable et disponible pour vous répondre directement au téléphone au 02 47 05 42 72, de préférence le matin ou tard le soir.

      Sentiments dévoués.

      Dr DUBOIS.

  • EL Posté à 17:49h, 27 mai Répondre

    Bonjour
    Pour moi le problème est que j’ai une douleur en bas à droite juste au niveau de la dernière côte flottante à la jonction avec la colonne vertébrale, et que personne en trouve la cause. et son très dur a supporté et ne réagisse plus au anti-douleurs tel que Tramadol 150 LP 2 fois par jour, avec 2 à 3 Acupan et doliprane( ce n’est bien sur pas pour vous demander un autre avis médical que je vous dit cela, sans vous présentez les examens réalisés ce serait difficile )
    J »ai aussi une protrusion discal D6 D7 mais douloureuse qui ce sont amplifié depuis 3 semaines, elle me fait mal milieu du dos et va jusqu’au niveaux du plexus avec une impression de serrement sur les côte surtout à droite.
    J’ai de la chance d’être pour le moment en arrêt indemnisé, mais la sécurité social ainsi que mon assureur ( car je suis indépendant ) commence à être retissant à continuer l’indemnisation, ce que je comprend tout à fait.

    J’ai un deuxième avis médical avec une rhumatologue le ********** pour espérer trouver la cause des douleurs a droite.

    Mon médecin traitant ma expliqué , ainsi qu’un Neurochirurgien que même une protrusion pouvait être aussi douloureuse qu’une hernies, et qu’elle était que très rarement opéré,.

    Mais ma question est:
    Si mes douleurs continu à me gêner autant dans mon quotidien, est-il possible de faire valoir mes droit à une invalidité ? car il m’est très difficile de reprendre une vie professionnel normal.
    Je suis courtier d’assurance, et je fais aussi de l’achat vente de matériel électrique pour l’automobile.
    La position debout est supportable mais pas toute la journée, quand à celle assise, elle est très compliqué, seul celle allongé arrive à me soulager, et dès que je porte des chose de plus de 5 kg, ou comme aujourd’hui j’ai voulu planter dans mon jardin, après c’est catastrophique

    Et si oui, pourriez vous m’accompagner en cas de désaccord de certaine partie, car je comprend très bien que juste une protrusion discal pour beaucoup n’est pas aussi grave qu’une hernie
    Je sais pas si tout est compréhensible, car trop long.
    Mais je vous remercie d’avance dis avoir prêté attention

    Cordialement

    • Dr Dubois Posté à 07:54h, 03 juin Répondre

      Bonjour,

      J’ai bien reçu votre demande.

      N’hésitez pas à m’appeler pour toute précision concernant votre dossier, je suis facilement joignable et disponible pour vous répondre directement au téléphone de préférence le matin ou tard le soir.

      Sentiments dévoués.

      Dr DUBOIS.

  • Madame A. Posté à 17:21h, 05 juin Répondre

    Bonjour docteur, j’ai une hernie discale au niveau cervical la C6 C7 qui est a ras de la moelle épinière. j’aurais voulu savoir si je pouvais la faire reconnaître comme maladie professionnelle, car je suis conductrice de car depuis ** ans. Je suis en arrêt depuis ** mois on vient de me faire une infiltration, pour l’instant j’ai toujours mal. J’attends votre réponse avec impatience et merci d’avance.

    • Dr Dubois Posté à 08:09h, 10 juin Répondre

      Bonjour,

      J’ai bien reçu votre demande.

      N’hésitez pas à m’appeler pour toute précision concernant votre dossier, je suis facilement joignable et disponible pour vous répondre directement au téléphone de préférence le matin ou tard le soir.

      Sentiments dévoués.

      Dr DUBOIS.

Poster un commentaire